Vous êtes ici://LE MORAL DES RESPONSABLES ASSOCIATIFS

LE MORAL DES RESPONSABLES ASSOCIATIFS

Selon le baromètre 2018 réalisé par Recherches et Solidarités, plus de 2 000 responsables associatifs ont été interrogés au printemps dernier pour la 7ème année consécutive. Ils sont plus nombreux à se montrer inquiets au sujet des finances de leur association (46% contre 41% en 2017) ; au contraire, un peu moins au sujet du bénévolat (51% contre 55% en 2017), comme s’ils avaient tenté de compenser ces difficultés en demandant un peu plus à leurs bénévoles, et/ou en intensifiant l’appel à de nouvelles recrues.

Comme chaque année, signe de leur volonté d’aller de l’avant, la proportion des responsables satisfaits de la situation générale de leur association se situe nettement au-dessus (67%).

Mais ce volontarisme a ses limites. C’est le deuxième enseignement de cette nouvelle enquête, la proportion des associations en grande difficulté est passée de plus de 7% (environ 90 000) à moins de 5% (65 000). Personne ne croira que ces associations en souffrance ont vécu un petit miracle qui les a fait soudain sortir de cette zone dangereuse. L’hypothèse la plus probable est que nombre d’entre elles n’ont pas survécu : environ 25 000.

Source : Recherches et Solidarité – NL 7/06/2018

2019-01-24T18:17:20+00:003 août 2018|Acualités|